Soins
Hazielle

06 65 78 45 64


Doula de fin de vie
Certifiée IRFAP
Membre de l'Association des Doulas de fin de vie Suisse


Accompagnement des personnes fragilisées, gravement malades, ou en fin de vie, et de leurs proches, ainsi que des personnes endeuillées.



Infos pratiques


Tarif :

Selon la nature des services demandés, des besoins à satisfaire, du temps et de la fréquence des rencontres, le tarif peut être horaire ou forfaitaire; il se définit en fonction de chaque situation et il sera tout fait pour tenir compte des possibilités de chacun.

Important :

Suivant la nature des besoins et demandes, la Doula de fin de vie reconnaît humblement ses limites, et n'hésitera pas à aiguiller la personne mourante auprès d'autres personnes, si elle ne se sent pas capable d'honorer tel ou tel besoin.

Présentation : qu'est-ce qu'une Doula de fin de vie (ou Thanadoula) ?


Le processus de la mort a une dimension affective, rituelle et sociale, que les soins courants ne peuvent généralement pas combler.

Les moments où la fin de vie approche, où la maladie engage le pronostic vital, amènent inexorablement la personne et ses proches dans un processus de fragilisation et de vulnérabilité. Il est important d'aider à ce que la mort soit entourée de Tendresse et Douceur, de Sécurité et Bienveillance, de Beauté et Sens du Sacré, pour amener plus de Sérénité et de Paix intérieures.

Aujourd'hui, trop souvent encore, on meurt seul, et la mort est tabou. De plus en plus, les gens veulent mourir chez eux, et c'est là qu'intervient la Doula de fin de vie, pour permettre et accompagner cela.

La Doula de fin de vie apporte un soutien émotionnel et pratique, une dimensions spirituelle, holistique et énergétique par sa présence bienveillante et empathique. A l'écoute, dans un respect infini, elle est mandatée par et est au service de la personne et de ses proches/famille, lorsqu'elle désire mourir chez elle.

En constant travail de développement personnel, de formations continues, lectures, méditations, intervisions au sein de l'Association des Doulas, etc, j'offre, grâce à ce travail continu :

- Une grande qualité de présence, en étant pleinement là, ici et maintenant;
- Une belle capacité à entrer dans la situation d'autrui, dans la neutralité, sans se perdre ou se confondre dans l'autre;
- Une capacité à être en dehors de tout jugement, dans le respect et la bienveillance, avec un esprit ouvert, large, ample et disponible.

La vraie relation en confiance et complicité se crée par la pleine présence, par le regard, le toucher, au-delà du dialogue verbal; c'est pourquoi le silence fait aussi partie de l'accompagnement de la Doula de fin de vie.


Origine


Le nom Doula vient du grec ancien et veut dire : servante à la disposition d'autrui. Cet accompagnement de fin de vie se rapproche fortement de la philosophie palliative. C'est d'ailleurs dans des hôpitaux qu'est né le premier programme de formation au rôle de Doula de fin de vie, à New York, dans les années 2000. Ce programme proposait aux volontaires un apprentissage des aspects à la fois cliniques et spirituels des personnes en fin de vie. La différence entre la Doula et le personnel en soins palliatifs réside dans la possibilité de la Doula d'exercer en dehors de l'hôpital. Elle peut aussi bien accompagner au domicile, qu'en maison de retraite ou à l'hôpital, et possède plus de liberté en ce qui concerne les choix de la personne en fin de vie.

A partir de quand cet accompagnement commence-t-il et de quelle façon ?


Le soutien commence, selon les désirs de la personne et/ou de sa famille/proches, dès le diagnostic d'incurabilité, jusqu'après le décès, où l'accompagnement des endeuillés prend aussi tout son sens.

En tant que Doula de fin de vie, je mets tout en œuvre pour aider à trouver ce qui est important pour la personne mourante, et à le mettre en pratique tout au long des différents stades de la fin de vie, à savoir :

Durant la période où la personne va encore bien, j'offre ma présence et accompagne dans divers domaines et activités, par exemple :

- Ecoute active, soutien émotionnel et pratique, présence réelle ou à distance (téléphone, Skype, etc), conversations, silences, aide corporelle, lien/relais entre la famille et les soignants, accompagnement psychologique (Bilan de Vie, etc);
- Aide dans l'élaboration des Directives Anticipées et la réalisation de désirs;
- Ouverte à toute autre demande, dans la mesure de mes compétences.

Durant les 4 stades de la mourance, correspondant à l'agonie :

On parle ici de la dissolution des 4 éléments.

1. L'élément terre qui se réfère à notre partie dense, corporelle, incluant sa force musculaire et ses mouvements volontaires. La dissolution de cet élément correspond à la perte progressive des fonctions et du contrôle corporel, ainsi qu'à la perte de la faim.

2. L'élément eau qui se réfère aux liquides de notre corps. La dissolution de cet élément correspond à l'assèchement de la peau, la fin de la soif, la perte de contrôle des liquides du corps.2. L'élément eau qui se réfère aux liquides de notre corps. La dissolution de cet élément correspond à l'assèchement de la peau, la fin de la soif, la perte de contrôle des liquides du corps.
3. L'élément feu qui se réfère à la chaleur corporelle. On observe ici le retrait progressif de la chaleur, de la périphérie vers le centre du corps.

4. L'élément air qui se réfère à la respiration. La phase terminale se situe ici, où la respiration devient ténue, de plus en plus lente, jusqu'à l'arrêt total. L'inspiration se raccourcit, l'expiration se rallonge, des apnées apparaissent, des pauses respiratoires de plus en plus longues, et des râles impressionnants se font entendre.

 

Durant les derniers moments :

Ici, la Doula de fin de vie devient veilleuse, créant un espace paisible et harmonieux, avec possibilité d'utiliser des sons, des huiles de passage, etc, selon les désirs.


Durant la transition et après :

Veille du corps, entretien d'une ambiance douce avec bougies, musique, etc.

Soutien possible aux proches, selon les désirs, besoins et demandes.